vendredi 14 juin 2013

Un italien gagne le prix du Global Media Connect

GMC 2013 Prix CITIA Imaginove Adobe

En marge du MIFA le Global Media Connect s’est déroulé ce matin à l’Impérial. L’occasion d’écouter huit pitches de créateur, tous européens cette année. Plusieurs prix ont été décernés dont celui alloué de manière commune par le CITIA, Adobe et le pôle de compétitivité Imaginove. Ce prix a été attribué à l’italien Giovani Scarfin pour son projet « 390 ». Il s’agit d’un projet transmédia comportant une série TV, des applications pour les tablettes et un aspect de vente des produits dérivés. Il est même envisagé, à terme, d’imprimer certains de ces objets avec une imprimante 3D.

clip_image004
GMC 2013 – Remise du prix CITIA IMAGINOVE Adobe par Tangy SELO

Le prix « France Télévision Nouvelles écritures » a été attribué au projet « Je suis super » de Jean-François OLIVER et Christophe Blanc. Un super héros, remake de Superman, se propose de faire justice en utilisant sa force. Le trailer présenté ne m’a pas séduit par la violence des scènes et l’antagonisme avec mes concepts de justice qui sont animés par d’autres valeurs que celles de la violence. Le dessin est par ailleurs très simple.

INA Expert a primé une production pleine d’humour présentée par Marc Dutriez mettant en scène des hiboux.


GMC / MIFA Prix SACD 2013

Remise du prix GMC/SACD

Enfin, un prix décerné par la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatique (SACD) est venu couronner les efforts de deux jeunes créatrices : Claire GRIMOND et Caroline ATTIA pour leur jeu interactif « Pirates millésime ».

De mon point de vue, j’aurai attribué une mention à « Pour de vrai » de Sérine BARBIN qui introduit un personnage de 6 ans cherchant des réponses à des milliers de questions telles que « Pourquoi il pleut ? ». Leur projet introduit une notion collaborative en proposant aux enfants de réaliser une courte réponse en animation en partant de leur proposition de réponse sur un réseau social dédié. Dommage que le texte soit la principale interface pour cette application destinée à un public jeune ; la voix et le traitement du langage naturel (NLP) pourraient apporter une réelle valeur ajoutée à ce projet qui reste séduisant sur le plan pédagogique.