mardi 22 juin 2010

France 6.9 – Allemagne 8.3…. Les JO 2018 ne seront pas pour Annecy

Pour sélectionner les villes candidates aux XXIIIème JO d'hiver le CIO à mandaté un groupe de travail qui a attribué des notes mini et maximum à chacune des trois villes candidates. En prenant la moyenne de chaque moyenne (mini & maximum) de chacun des critères les résultats sont les suivants :
Annecy 6,9
Munich 8,3
Peyongchang 8,1
Les conclusions du rapport du groupe de travail précisent que “Munich et PyeongChang ont le potentiel nécessaire pour accueillir avec succès les Jeux Olympiques d’hiver en 2018. Concernant Annecy, le groupe de travail est d’avis unanime que la France et la région Rhône-Alpes ont le potentiel pour organiser des Jeux Olympiques d’hiver réussis. Toutefois, le projet soumis au CIO comporte un certain nombre de défis de taille et un risque plus important.”

Autant dire que les chance de la Haute-Savoie et d’Annecy sont quasiment nulles. Dans ces conditions ne serait-il pas opportun de reconsidérer les investissements promotionnels pour cette manifestation ? Pourquoi payer des cabinets d’études et de consultants pour élaborer des projets qui ont 80 % de chance de ne pas aboutir ? N’avons-nous pas d’autres dépenses à couvrir ?
Je ne préconise pas de tout abandonner, car la France s’est engagée, mais je suggère d’adapter la communication et les opérations de promotion pour rechercher non plus l’obtention des JO, mais d’augmenter la notoriété touristique du département et surtout de nouer des relations pour que des entreprises choisissent notre territoire pour créer des emplois. Je propose aussi de présenter une candidature à minima en rognant sur tous les postes budgétaires visant à financer des projets d’infrastructures éphémères dans le cadre de cette opération.
Jean-Claude MORAND – 22/6/2010
image
image/