lundi 28 juin 2010

Apport du très haut débit (THD) à gestion du vieillissement de la population

image Selon une étude de Pew Internet aux Etats-Unis, 70% des 50-64 ans utilisaient Internet fin 2009. Et ils n’étaient d’ailleurs que 38% des plus de 65 ans a être connecté. On peut sans grands risques projeter ces données sur le marché français et affirmer que les « papy-boomers » seront des consommateurs de bande passante avertis ayant eu une carrière professionnelle marquée par l’essor du Minitel puis des PC portables et de l’Internet. Les haut-savoyards de plus de 75 ans étaient 47'843 en 2008. Ils devraient être 53'285 en 2012, soit une augmentation de 11.4%. De plus, que cela soit pour des raisons ludiques de maintien des contacts sociaux ou d’accès aux services en ligne (commerce en ligne, télémédecine…), nul doute qu’ils seront demandeurs de connexions à très haute vitesse.

image

Un bon réseau de communication à très haute vitesse (THD) sera un élément qui contribuera au maintien des séniors dans leur environnement de vie. Cela permettra à nos aînés de pouvoir rester en contact avec leur famille, les administrations, banques, personnel soignant : une contribution appréciable à leur qualité de vie.

Pour en savoir plus, j’ai publié fin mai 2010 un livre blanc sur le thème du très haut débit, complété de 10 propositions pour le développement de l’économie numérique en Haute-Savoie.

19 pages pour comprendre les enjeux en matière :

  • d’e-Administration
  • d’enseignement
  • de santé
  • pour le tourisme
  • pour la gestion du vieillissement de la population
  • pour lutter contre les décentralisations
  • pour développer les emplois du tertiaire
  • pour stimuler le télétravail
  • pour soutenir les grands événements sportifs

A télécharger ici – N’hésitez pas à alimenter la discussion en publiant des commentaires.

Jean-Claude MORAND – 28/06/2010