jeudi 1 décembre 2011

Le ski nouvelle passion des chinois ?

Costumes traditionnels sur le dos, les Chinois multiplient les opérations pour promouvoir leurs stations. Tenue à la mode sur le dos, ils sont de plus en plus nombreux autour de Pékin à goûter à l’or blanc. MaxPPP
Costumes traditionnels sur le dos, les Chinois multiplient les opérations pour promouvoir leurs stations. Tenue à la mode sur le dos, ils sont de plus en plus nombreux autour de Pékin à goûter à l’or blanc. crédit photo :MaxPPP

1/12/2011 - C’est sous ce titre que le Dauphiné présente le marché chinois du ski et surtout le potentiel qu’il  représente pour les entreprises Rhône-Alpines. Le journaliste pointe l’initiative des régions Rhône-Alpes et Alpes-Provence qui ont signée un accord avec Chengdu tourisme. Effectivement les chinois vont vite. Une vingtaine d’étudiants préparent actuellement une licence de tourisme à l’IAE de Savoie-Mont-Blanc en coopération avec l’Ecole Suisse de Tourisme. C’est pour le compte de cette dernière que je viens d’animer un module de 30 h dédié au e-Tourisme. A l’aulne de cette expérience, je peux confirmer que j’ai du adapter le contenu de ce cours pourtant rodé car le niveau de connaissance des élèves est important en ce domaine.

Georges BOURQUARD cite dans sont article : “On estime le potentiel à 10 % de la population urbaine” assure Bernard Soulage, le vice-président de Rhône-Alpes, “c’est au bas mot 50 à 60 millions de consommateurs-skieurs potentiels, des gens jeunes et soucieux de leur bien-être”. Les Chinois grillent les étapes reconnaît André Vahramian, “ils ont compris que le ski n’est qu’une activité parmi d’autres et que les stations doivent vivre les quatre saisons de l’année”.

Pour lire l’article du Dauphiné Libéré, suivez ce lien.

Jean-Claude MORAND