vendredi 28 septembre 2012

La dette publique augmentera encore en 2012 & 2013

Malgré une hausse des prélèvements de plus de 30 milliards et une estimation considérée comme optimiste de la croissance du PIB, le projet de loi de finance adopté cette semaine laisse apparaitre une augmentation de la dette publique à 91.3 milliards en 2013. Compte tenu de l’impact des prélèvement obligatoires (46.3 % en 2013), le taux de croissance de 2% par an du PIB annoncé à partir de 2014 me semble être plus tenir du rêve que de la prévision économique.

Je suis conscient que les paramètres de l’équation sont nombreux et complexes. Mais continuer à faire croire aux gaulois que la potion magique fera effet à partir de 2014, c’est un aspect de la démocratie que j’apprécie peu. Cela dit, il faut que l’on s’en sorte et que l’on puisse trouver les moyens de générer de la valeur sur notre territoire, plus de valeur.