vendredi 9 septembre 2011

Encore un problème de management à la Société Générale

image

J’ai malheureusement un peu d’argent placé auprès de la Société Générale. Sommes qui sont mobilisées en garantie d’un emprunt in-fine. J’ai déjà vu cette épargne partiellement se volatiliser fin 2008 et en 2009. Et voici maintenant que différents problèmes de notre grande banque nationale creusent encore la perte. Pourtant, le 11 août dernier, le PDG de la Société Générale déclarait "Nous faisons des profits solides, nous avons renforcé notre capital, il n'y a aucun problème sur la Société Générale". Le cours était déjà en chute libre et le patron de l’établissement de se plaindre de rumeurs et de solliciter une enquête de l’AMF. Depuis cette date ce cours plonge jour après jour. Il finit ce soir (9 septembre 2011)  à 17.445 € soit –10.58 % par rapport à hier...

Une plainte aux Etats-Unis, l’exposition supposée de la banque aux pays à risque (Grèce, Portugal, Espagne) sont autant de facteurs pour justifier cette bérézina. Selon un analyste cité par Dow Jones aujourd'hui à 13h57, la "Société Générale n'a pas autant de capitaux que la plupart des autres banques européennes pour absorber les pertes, donc elle est toujours plus vulnérable". Il souligne que la banque a obtenu les plus faibles résultats du secteur français lors des tests de résistance menés à l'échelle européenne. “  Ce dernier élément étant un facteur supplémentaire pouvant justifier cette descente en enfer.

Si cette affirmation est vraie, alors le dirigeant de la banque a menti au marché.

 

Qui nous ment ? Le marché ou le dirigeant ? Les économies de millions de français sont en train de fondre comme la neige en avril.

Jean-Claude MORAND – 09/08/2011