samedi 5 septembre 2009

Après les actions d'urgence, une réflexion stratégique est lancée !

5/11/09 Le soleil brille se matin sur Annecy. Non seulement au premier degré mais aussi dans ma tête car j’ai assisté au meilleur comité départemental de l’UMP hier soir depuis que j’en suis membre. On est enfin sorti des discours lénifiants et des inventaires à la Prévert des effets de la crise pour entamer un début de réflexion stratégique.

Au delà, des considérations électorales des prochaines échéances, un débat a été amorcé pour positionner la Haute-Savoie sur l’échiquier économique et social régional (y compris la Suisse). Alors que les économistes helvètes considèrent que le chômage devrait passer la barre des 10% dans notre canton voisin, nul doute que les frontaliers seront souvent présents sur les listes des personnes dont les employeurs devront se séparer et nous sommes maintenant plus de 60'000 à passer la frontière ! Par ailleurs, la désindustrialisation du département est un phénomène structurel qui s’est accéléré avec la crise que nous vivons actuellement, nous continuerons donc à perdre des emplois dans ce clip_image001secteur. En revanche le secteur tertiaire pourrait bénéficier de conditions exceptionnelles pour son développement. Ainsi, pour paraphraser Patricia SALENTEY dans son édito du numéro spécial « Annecy » de l’Entreprise de septembre (N° 281) « la ville (Annecy), où 35 % des actifs sont techniciens supérieurs et cadres (la moyenne nationale est de 17 %), tire aussi sa force de sa capacité à innover, comme l’illustre entre autres l’essor de l’image d’animation avec la pépinière CITIA Entreprises. ». La 3ème entreprise du département avec 11'320 salariés n’est-elle pas la SSII SOPRA même si le siège local n’accueille qu’une petite fraction de ces salariés.

Même s’il ne s’agit pour l’instant qu’un prélude à des réflexions, je considère que la problématique a été exprimée d’une manière différente et qu’en conséquence la recherche de solutions prendra dans les mois à venir une autre forme. Une réflexion qui dépassera les actions communales et qui je l’espère insufflera un nouveau dynamisme.