jeudi 5 août 2010

La saison touristique se passe bien, mais la montagne se doit d’innover.

Savoie Mont Blanc : Idées de séjours, recettes, hébergements, événements, bons plans, vidéos... sur le site savoie-mont-blanc.com
5/8/2010 - L’observatoire du Tourisme Savoie-Mont-Blanc vient de publier une note de conjoncture plutôt positive se félicitant de l’attractivité des sites et de celle des manifestations organisées dans notre région. La saison touristique se passe donc bien, mais la montagne se doit d’innover titre Julie BACHELET dans le Dauphiné de ce jour.


Quant à l’édito des professionnels de Savoie Mont-Blanc, il affirme qu’ “A mi-parcours de la saison estivale, notre destination peut être satisfaite des résultats observés : les hébergements marchands voient leurs remplissages se maintenir et pour le plus gros parc d’hébergements progresser (secteur locatif), les sites de visites notamment de plein air sont toujours bien fréquentés et l’engouement pour les activités de pleine nature se confirme, certaines sont même en plein essor (cf les activités nautiques «soft» type canoë,kayak). Au risque de se répéter, notre destination résiste donc plutôt bien à la crise. Les hôteliers de Savoie Mont Blanc qui avaient témoigné une certaine inquiétude à la veille du démarrage de la saison parviennent à maintenir leur fréquentation, même si certains établissements subissent un léger retrait dû principalement à la baisse de la clientèle étrangère ( britannique essentiellement). La météo qui a été très clémente durant tout le mois reste une des conditions indispensables à ces bons résultats, sans oublier les quelques jours de canicule qui ont été très favorables à la destination montagne en boostant les réservations des semaines suivantes. Les manifestations sont aussi un des facteurs explicatifs, elles drainent toujours une fréquentation non négligeable, lointaine parfois mais aussi de proximité : pour ne citer que les plus importantes, le Tour de France présent en Savoie Mont Blanc du 11 au 14 juillet, le Festival Musilac d’Aix les Bains le week-end du 17 juillet (75.000entrées vendues sur les trois jours)sans oublier tous les autres évènements, très nombreux, dont on entend sans doute moins parler mais qui contribuent à l’attractivité de l’ensemble des territoires de notre destination.”


Effectivement le cadre géologique de notre région est remarquable et reste une source de curiosité pour de nombreuses personnes qui passent l’année dans des villes, ou des régions sans relief. Reste à le protéger pour que notre destination soit toujours une source de dépaysement. L’urbanisation constante de notre espace et en ce sens un risque ceci d’autant plus que la population du département ne cesse d’augmenter. D’autre part, les attentes de touristes changent, mais celles des prestataires pas assez vite.

Les techniques de mise en marché sont en pleine mutation... mais celles des OT ne le sont pas. Avec mes amis et experts du cercle numérique d’Atout France nous le répétons avec insistance lors de nos interventions publiques et publications (*). Ludovic DUBLANCHET et Jean-Luc BOULIN le rappelaient encore récemment sur leur blog dans un billet intitulé “de la survie espèces “Offices du Tourisme”

 

clip_image001Pour ma part, outre le fait que je sois en contact régulier avec mes amis du Cercle numérique d’Atout France, je consacre une partie de mon enseignement du marketing du tourisme et des systèmes d’information touristique ainsi que  des billets sur mon blog sur ce thème à développer le concept de marketing expérientiel et bien entendu d’une adaptation aux nouvelles donnes de la présence et de la vente des destinations, en particulier en ce qui concerne les stratégies de e-Marketing. Celles-ci peuvent induire de profondes réorganisations des structures existantes pour faire face au Travelocity, Orbitz ou Expedia. Je suis par ailleurs l’auteur de Tourisme 2.0.Je milite depuis plusieurs années pour la création d'un pôle de compétitivité "Tourisme". Si vous souhaitez en parler, n’hésitez pas à me contacter.


PS : J’aborderai aussi ce thème lors d’une conférence dédiée à l’impact des réseaux sociaux sur le Tourisme à l’IMUS (Chambéry) le 18 octobre 2010.